Sûreté de l’aviation civile – Aéroport Agostinho Neto à Pointe Noire en République du Congo

Une nouvelle salle de formation LOGYX dédiée à la détection de menaces au RX a été installée à l’Aéroport international Agostinho Neto de Pointe-Noire. Le nouvel équipement a été inauguré le 6 septembre 2019 en présence de M. Boris MAKAYA-BATCHI, directeur des transports aériens à l’Autorité Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) et des représentants de la Cellule Régionale d’Assistance à la Sûreté de l’Aviation Civile (CRASAC) basées à Dakar (Sénégal), de la société française LOGYX, productrice du logiciel de formation, et du SSI Service de Sécurité Intérieure de l’Ambassade de France au Congo.

Cet équipement, mis en place avec l’appui de la CRASAC sous financement de plus de 30.000 € par la coopération française de sécurité et de défense, consiste en 4 postes de travail dédiés à l’entraînement de détection des menaces par rayon X. Il servira à la formation et à l’entraînement des agents de sûreté de l’aéroport de Pointe-Noire (policiers en charge du contrôle des bagages cabine et soute, douaniers en charge du contrôle fret, et gendarmes affectés aux missions de contrôle et inspection filtrage des accès routiers).

Le Logiciel LOGYX, dont l’Aéroport international Maya- Maya de Brazzaville est équipé depuis 2015, est particulièrement efficace pour l’amélioration des résultats en matière de détection des menaces (armes à feu, objets paralysants, Liquides aérosols et gels, Engins explosifs improvisés, etc. ).

L’outil de formation est un nouveau résultat de l’excellente coopération entre la France et la République du Congo dans le domaine de l’aviation civile. Engagée en 2015, cette coopération technique a pour objectif d’accroître la sûreté de l’aviation civile sur les plateformes aéroportuaires internationales du Congo, et plus particulièrement à Brazzaville et à Pointe-Noire.

L’installation du module de formation LOGYX à Pointe-Noire intervient quelques mois après deux missions d’évaluation conduites à Brazzaville et à Pointe-Noire par la Direction Générale de l’Aviation Civile française (DGAC), en mai et juin 2019.

Toutes ces actions de coopération bilatérale visent à faire de la République du Congo un pays pilote et modèle de la sûreté aéroportuaire en Afrique centrale.

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 19/09/2019

Haut de page