RésistanceS

Le Consulat général de France, l’Institut français et le Lycée Charlemagne ont célébré la Journée internationale des Droits de l’Homme, le 10 décembre, en proposant à Pointe-Noire une création mondiale de danse contemporaine, RésistanceS, du chorégraphe DeLaVallet Bidiefono. La représentation, qui s’est déroulée au Lycée Charlemagne, en présence de S. Exc. M. Bertrand Cochery, Ambassadeur de France en République du Congo et de son épouse, a suscité un accueil plein d’émotion et d’enthousiasme.

Ce spectacle qui ‘’célèbre la force du collectif face à la violence du monde’’ est le fruit d’un projet conçu et accompagné par l’IFC Pointe-Noire, dirigé par Fabienne Bidou, qui a accueilli DeLaVallet Bidiefono en résidence tout au long de l’année 2016. Pièce pour sept danseurs et un batteur, elle a réuni sur scène Marie-Bède Ubald Koubemba, Brice Mbemba, Fiston Bidiefono, Shadow Loubello, Jehf Biyeri, David Bouesso, Wilfreid Loemba et le batteur Mohamed Sylla. La création sonore est de Francky Milandou.

A travers cette résidence et la création qui en est le fruit, DeLaValet Bidiefono est revenu à ses origines ponténégrines et a transmis son art à des artistes de la ville qui l’a vu naitre.

Originaire de Mpaka, DeLaVallet Bidiefono s’est affirmé comme un des plus grand chorégraphes de la scène internationale, après avoir participé aux Ateliers de Recherche Chorégraphique du Centre culturel Français à Brazzaville en 2001. Artiste invité au Festival d’Avignon en 2013, sa création Au-Delà avait été reprise notamment au Musée du Quai Branly à Paris. Il prépare un nouveau spectacle, Monstres, dont la première mondiale aura lieu en juillet 2017 au Festival de Marseille en partenariat avec le Festival d’Avignon.

Dernière modification : 05/01/2017

Haut de page