ACTUALITES ET RECOMMANDATIONS SANITAIRES (Rougeole et Rage)

La représentation de l’Organisation Mondiale de la Santé signale qu’une épidémie de rougeole s’étend en Afrique centrale et notamment en République du Congo. Déjà 20.000 cas sont répertoriés à l’échelle de la sous-région. Le Consulat général vous conseille de vérifier la couverture de vos enfants. S’agissant de la rage, la prudence reste de mise.
Cet article présente les recommandations médicales d’un praticien.

Epidémie de rougeole :

On conseille en période épidémique une vaccination anti-rougeoleuse à 9 mois puis, à un an et, à 2 ans, une vaccination combinée pour rougeole-oreillons et rubéole ; cette dernière peut se faire à une date comprise entre 1 an 1/2 et la puberté même si on a l’habitude de la faire à 2 ans. Chez une jeune fille déjà pubère, il faudra prévoir une contraception efficace poursuivie pendant dans les 2 mois suivant la vaccination. On estime qu’avec au moins deux vaccinations anti-rougeoleuses votre enfant sera définitivement immunisé, de même pour oreillons et rubéole. Donc, l’idéal, c’est au moins 2 vaccinations ROR ou PRIORIX ou MMR avec possibilité de commencer à immuniser dès 9 mois contre la rougeole avec le ROUVAX.

Dans le carnet de votre enfant vous devez voir apparaître :
ROUVAX, ROR, ROR ou ROUVAX, PRIORIX, PRIORIX ou ROUVAX, MMR, MMR
ou à minima : ROR, ROR, ou PRIORIX, PRIORIX ou MMR, MMR,
(ROR, PRIORIX, MMR ne sont que des marques et sont donc interchangeables)

Menace rage :

il est très important de faire vacciner vos animaux (mammifères) domestiques.
- toute morsure ou griffure par un mammifère (notamment chat, chien, singe et chauve-souris, y compris léchage pour cette dernière) ,qu’il soit domestique, errant ou sauvage doit entraîner :
* une consultation auprès d’un médecin pour estimer le risque de contamination rabique et, le cas échéant, la vaccination dans les jours suivants plus ou moins injection d’immunoglobulines si risque de contamination élevé et plaie à proximité de la tête ou sur la tête.
* si animal domestique éviter de tuer l’animal mordeur car sa surveillance sera essentielle pour connaitre son statut vis-à-vis du virus rabique.

Rappels :

- il y a eu une épidémie de rage en septembre 2014 à Pointe-Noire : 8 cas.
- depuis le début de l’année, il y a une recrudescence de morsures par chiens errantsà Pointe-Noire et Dolisie : plus de 50 cas de morsures. Un chien mort récemment identifié était porteur du virus rabique.

- Pour la rage il y a une vaccination très efficace qui peut être administrée même après morsure contaminante. C’est la raison pour laquelle on ne recommande pas de vaccination systématique pour les personnes qui ne vivent pas en zone isolée. En revanche, une fois que la maladie est déclarée et que des signes cliniques sont apparus (2 à 3 semaines après morsure), il n’existe aucun traitement. La maladie est toujours mortelle.

Dernière modification : 24/04/2015

Haut de page